Tout savoir sur le diagnostic de performance énergétique

Mis en place en 2006, le diagnostic de performance énergétique est un outil qui joue un double rôle : fournir des informations à la fois sur la consommation énergétique d’une habitation et sur ses émissions de gaz à effet de serre. Quels types de renseignements renferme ce document? Quels logements sont concernés? Quels avantages en retirent vendeurs et acheteurs? C’est ce que cet article se propose de vous faire découvrir.

Le contenu

Le document comprend quatre catégories de renseignements :

Performance énergétique – Description de la quantité d’énergie consommée (ou estimée) par les systèmes de chauffage d’un logement ou d’un bâtiment, sa production d’eau chaude sanitaire, sa climatisation, ses équipements de refroidissement et de ventilation, et son isolation thermique.

Une double étiquette – Une étiquette portant sur la consommation d’énergie annuelle du logement et une autre sur l’impact de cette consommation sur le changement climatique.

Recommandations – Mesures à prendre, comportements à adopter et travaux à réaliser afin d’améliorer la performance énergétique de l’habitation.

Relevé précis des données utilisées pour effectuer le calcul du DPE.

Les avantages pour les vendeurs et les acheteurs

Le dispositif est obligatoire pour ces trois principales catégories de transactions immobilières :

  • Vente de maison existante
  • Location d’appartement ou de maison
  • Construction ou agrandissement d’un logement neuf

Cet outil est avantageux à plusieurs égards et constitue un réel progrès sur le plan informatif. Il permet aux individus, couples et familles qui achètent ou louent un bien immobilier d’évaluer avec plus de justesse leur consommation énergétique et les coûts qui y sont associés et de mesurer son impact sur l’effet de serre en vue de préserver l’environnement. Il rend en outre les transactions immobilières plus transparentes et accroît la valeur d’un bien immobilier. À l’aide de cette information exhaustive, les propriétaires peuvent opter pour l’acquisition d’appareils plus efficaces, pour des équipements produisant de l’énergie renouvelable, ou choisir d’entreprendre des travaux d’isolation dans le but d’atteindre un niveau supérieur de performance énergétique.

Auteur de l’article : Master