Rénovation énergétique : comment bien isoler sa maison de l’intérieur ?

L’isolation thermique d’une maison à l’intérieur permet de réduire les déperditions de chaleur et, de ce fait, les dépenses qui y sont liées. L’isolation thermique de votre maison est l’un des meilleurs moyens de la rendre plus confortable et moins énergivore, notamment s’il s’agit d’une maison ancienne.
Lorsque vous optimisez l’isolation thermique de votre maison, celle-ci est protégée contre les variations de température, les intempéries et les attaques de l’humidité qui peuvent provoquer de sérieux problèmes. Procéder à l’isolation de votre maison, en plus de réduire votre facture énergétique, vous évite d’avoir à faire face à d’autres travaux de réparation sur le moyen terme. L’isolation thermique d’une maison n’est pas seulement utile aux personnes qui y habitent. Elle est aussi très importante pour le confort des personnes qui y travaillent et pour les personnes qui sont susceptibles de fréquenter la maison.

L’isolation thermique est donc un domaine à ne pas prendre à la légère et qui nécessite de l’expertise.

En période hivernale, l’isolation par l’intérieur permet de réduire de moitié le volume d’air froid qui y rentre, ce qui permet de garder la chaleur dans la maison. Il faut toutefois veiller à ce que le matériau utilisé ne contienne pas de produits nocifs pour la santé.

Choix de l’isolant

Le choix de l’isolant a une grande importance et il est nécessaire de connaitre quelle est sa capacité à retenir la chaleur, à la redistribuer et à la protéger efficacement. Pour cela, il est important de prendre en compte les conditions climatiques auxquelles l’isolant sera soumis et les conditions d’utilisation qui peuvent être en relation avec la météo des lieux. Lorsqu’on choisit un isolant, il faut aussi prendre en compte la résistance thermique de l’isolant dont le R est le coefficient de résistance.

On peut citer parmi les plus connus : le polystyrène expansé, le polyuréthane, la laine de verre ou de roche,le liège ou encore la laine de mouton.

Isolation des combles

Parmi les éléments à prendre en compte dans l’isolation de l’intérieur, il faut porter une attention particulière à l’isolation des combles ou de la toiture, qui a un grand rôle à jouer dans l’isolation de votre maison. Les pertes de chaleur sont en effet souvent importantes par les toits. L’isolation des combles permet en outre d’éviter la condensation dans toute la maison et donc de la garder plus saine.

Isolation des murs

L’isolation des murs par l’intérieur est rarement la solution optimale. La meilleure solution consiste à utiliser un isolant thermique qui permet de réduire les ponts thermiques . algériègeur de chaleur. Un mur étant souvent froid l’hiver et chaud l’été, il est souvent préférable de les isoler par l’extérieur. De nos jours, la meilleure solution est la pose d’un isolant sous la forme d’une membrane. Celle ci peut être sous forme de rouleaux, en panneaux ou en sous couche.
Cependant , si l’isolation par l’exterieur est impossible, l’isolation des murs par l’intérieur est possible. L’isolation des murs par l’intérieur consiste à utiliser les murs comme isolant, en utilisant un isolant synthétique ou de la laine minérale. L’isolation des murs par l’intérieur est donc moins efficace que par l’extérieur, mais c’est un procédé plus rapide et moins coûteux.

Isolation du sol en rénovation énergétique

La pose d’un isolant de sol permet de conserver la chaleur à l’intérieur et donc de limiter les pertes d’énergie.
Des travaux d’isolation du sol consistent en la mise en place d’une couche de matériaux qui se fixe entre les dalles d’un sol, ou à la place des dalles existantes lorsqu’on rénove un logement déjà constuit. Ces derniers consistent à remplacer les dalles au fur et à mesure, en utilisant des isolants de même nature et de la même épaisseur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *